Vins Bordeaux

Edition du 22/01/2019
 

Château Fonbadet

Charme

Château FONBADET

À Pauillac, le Château Fonbadet est l’une des dernières propriétés familiales, et sa situation très privilégiée, au cœur des grands crus renommés, en fait un “petit diamant” où l’on sait associer talent et convivialité, respecté et recherché par un bon nombre d’amateurs.


Au nord du petit village de Saint-Lambert, le Château Fonbadet occupe un terroir de choix, situé entre les plus grands crus de l’appellation Pauillac (Château Mouton Rothschild, Château Latour, Château Lynch-Bages, Château Pichon Longueville Baron et Comtesse). Ses 20 hectares exceptionnellement situés sont protégés de l’interêt de ses prestigieux voisins par une très ancienne et solide tradition familiale. La famille Peyronie peut revendiquer des racines vigneronnes dans la région depuis le tout début du XVIIIe. Deux siècles plus tard, l’arrière grand-père de Pierre, l’actuel propriétaire, est régisseur du Château Lafite-Rotschild, tandis que celui de son épouse Jany occupe la même fonction... au Château Mouton-Rothschild. Après plus de 10 ans aux côtés de son père Pierre, Pascale, juriste de formation, a pris la suite alliant le respect des traditions et l’utilisation des techniques modernes. En 2015, s’ouvre une nouveau chapitre de l’histoire de Fonbadet. Forte de ses bons gènes et de la rareté de son terroir, Pascale Peyronie a décidé de se donner tous les moyens de porter au plus haut la qualité de ses vins. Pour l’aider dans cette démarche élitiste, elle a fait appel à Michel Rolland.Une complicité amicale est née de cette rencontre. En 2015, c’est l’arrivée des vinifications intégrales. Les raisins sont mis en barriques directement après éraflage et y restent 4 à 6 semaines durant lesquelles sont faites les fermentations alcooliques et malolactiques. Afin d’assurer des fermentations homogènes, les barriques sont “roulées” trois fois par jour à raison de 10 à 15 tours. Ce process permet aux lies d’être remises en suspension ce qui donne un vin avec beaucoup de volume et de gras. De même, l’extraction du bois sera plus fondue et le fruit respecté. D’une partie de ces barriques va voir naître une nouvelle marque au nom prestigieux de Château Pauillac, une production confidentielle de quelque 2 400 bouteilles, le bijou de la propriété tant par sa couleur, que par sa concentration, sa rondeur, son fruit, et ses tannins qui en font un vin d’exception. Toutes ces nouveautés conjuguées à des rendements très maîtrisés (37 hl/ha pour le Château Fonbadet, 18 hl/ha pour le Château Pauillac) vont permettre de faire déguster des vins élégants, veloutés, soyeux tant pour le Château Pauillac que pour le Château Fonbadet et pour le second vin, l’Harmonie de Fonbadet. 2015 : trame tannique fine et élégante avec des notes de fruits noirs (cassis et mûres), des notes épicées, vanillées et minérales à l’aération. Belle texture soyeuse en bouche soutenue par une belle fraicheur ce qui offre un Fonbadet 2015 plaisant et gourmand. 2014 : ce vin nous présente une belle robe soutenue. Le nez développe des arômes de fruits mûrs, où domine la fraise mêlée d’un excellent boisé. En bouche, l’attaque agréable par sa suavité et sa rondeur fait place à une structure fine et élégante très présente tout au long de la dégustation. Les tanins riches et solides, de ce vin plein de promesses annoncent déjà la superbe réussite de ce millésime par la propriété. 2013 : à la robe profonde, aux arômes d’épices, de cuir et de myrtilles, un vin d’une belle complexité, aux tanins gras et harmonieux, des notes fondues en finale.  2012 : de robe pourpre, intense, aux tanins amples, vin très équilibré, très charnu, au nez dominé par les fruits rouges et la truffe, de bouche puissante et fondue à la fois, d’évolution prometteuse. 2011 : au nez où s’entremêlent des notes d’épices et de fruits rouges mûrs, un vin structuré, d’une bonne longueur en bouche, complexe et fin, de couleur intense aux reflets noirs, aux délicats arômes de fruits rouges, d’épices, et des tanins bien enrobés, un vin généreux. 2010 : grand vin où la complexité s’allie à la distinction, de couleur rouge profond aux reflets violets, aux tanins enrobés par le fruit, avec des nuances de cassis et d’épices, ample et bien corsé, de belle garde. 

   

Château Fonbadet

Pierre et Pascale Peyronie
47, route des Châteaux
33250 Pauillac
Téléphone : 05 56 59 02 11

Email : pascale@chateaufonbadet.com





> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château CLOS des PRINCE


Un vignoble de 4 ha, sur sables siliceux et profonds et de crasses de fer en sous-sol, avec une moyenne d’âge des vignes de 48 ans (80% Merlot et 20% Cabernet franc). Le suivi du vignoble est permanent afin de préserver au maximum les sols et de respecter les vignes. La taille, élément fondamental de la qualité, est précise et limite ainsi les rendements, gage d'excellence. Au chai, on applique le même souci de perfection et de modernité maîtrisée. Vendanges manuelles en cagettes, tris sévères, tapis roulants et tables vibrantes pour une vinification parcellaire, dont une partie est réalisée en "vinification intégrale", une pratique qui confère au vin un soyeux et une élégance délicats. Après le gel qui nous a fortement impactés, nous dit Marie-Christine Prince, la récolte 2017 est la “rescapée” d'une météo peu clémente. Nous avons dû nous adapter en étant au plus près des besoins de la vigne et récolter, comme d'habitude, à la main en augmentant le nombre de vendangeurs. Rigueur et rapidité étaient les consignes majeures sur le terrain et, finalement, le peu de volume produit laisse augurer des impressions positives. Belle expression aromatique, fruit et couleur sont, en effet, au rendez-vous. En 2018, quelques bouteilles de 2012 à 2014 pourront satisfaire les demandes des consommateurs exigeants, millésimes auxquels le 2015 s'est rallié depuis peu. Vous allez apprécier ce beau Saint-Émilion GC 2015, de robe rubis profond, ample et franc en bouche, aux tanins soyeux, un vin qui délivre des arômes puissants de fruits rouges bien mûrs, charnu, avec des nuances épicées au palais. Le 2014, un vin de belle robe grenat, délivrant des arômes d’épices et de fruits cuits, puissant et volumineux en bouche, de belle évolution. Le 2011, séduisant avec ces notes de framboise et de griotte très mûres, très aromatique, d’une jolie finale, ferme, à dominante de rondeur. Quant au 2010, il dégage un bouquet complexe où s’entremêlent des notes de cassis et de cannelle, un vin harmonieux, de belle matière.  Il y a également cette cuvée Offrande du Château Clos des Prince 2012, mêlant structure et charnu, avec des arômes de fruits rouges mûrs, de cannelle et de fumé, aux tanins équilibrés, un vin riche, d’une belle longueur.

Marie-Christine et Gilles Prince
68, rue Emmanuel Roy (Lieu-dit Ferrandat Sud 33330 St-Laurent-des-Combes)
33420 Branne
Téléphone :05 57 84 64 14 et 06 76 81 04 11
Email : chateau-closdesprince@orange.fr
Site personnel : www.chateau-closdesprince.fr

Château BERTHENON


Au sommet de son appellation. Les routes du Château Berthenon et de la famille Planteur-Ponz se sont croisées pour la première fois en 1953. C'est à cette époque que Paul Planteur (le grand-père) a racheté ce domaine viticole qui était quasiment à l'abandon. Il a transmis rapidement la propriété à ses enfants et ce sont eux (Léa et Henri) qui ont remis le Château en état et l'ont fait prospérer. Le relais a été transmis à la troisième génération (Thérèse et Thierry) depuis 1999. Le domaine s'étend sur 37 ha, composé de 80% de Merlot et de 20% de Cabernet-Sauvignon. L'année 2017, nous dit Thérèse Pons-Szymanski, a été une année hétérogène, avec du bon et du moins bon. D'ailleurs, il n'y aura pas de cuvée Chloé 2017 car les parcelles concernées ont gelé, mais ce sera un millésime “plaisir”, inférieur au 2016. Les vins proposés à la vente en 2018 concernent : Château Berthenon 2016 puis 2017. Ses vins sont surtout exportés vers l'Asie et les Etats-Unis pour les 3/4. Elle a le projet de créer une cuvée à base de Merlot et Malbec, et, pour l'instant, continue d'entretenir et d'embellir la propriété. On se fait vraiment plaisir avec son Blaye Côtes de Bordeaux cuvée Chloé 2015, éraflage total de la vendange, fermentation malolactique en fûts, élevage sur lies fines en barriques neuves 18 mois, de belle matière, est un vin de couleur foncée, au nez puissant de cassis et de sous-bois, où la distinction s'associe à la richesse, vraiment savoureux. Le 2014 est un vin avec de la matière, de belle couleur soutenue et avec des arômes de petits fruits rouges intenses (prune, cerise), d’une jolie finale et de très bonne évolution.  Le Blaye Côtes de Bordeaux cuvée Henri 2015, avec ces notes caractéristiques et très persistantes de groseille, de fumé et d’épices, aux tanins denses et mûrs à la fois, un vin de bouche ample, d’excellente garde. Le Blaye Côtes de Bordeaux rouge 2016, avec un nez puissant où se mêlent la mûre et le cassis, ample et solide, de bouche soyeuse, un vin savoureux, délicat avec des tanins ronds. Savoureux 2015, alliant finesse et charpente, à la robe cerise, aux reflets violets avec des arômes de framboise, riche en bouche, mêlant puissance et finesse, un vin aux tanins mûrs. Vous apprécierez aussi le Blaye Bordeaux blanc Sauvignon 2016, l’un des meilleurs de l’appellation, tout en finesse aromatique, harmonieux, élégant, aux senteurs de rose et de pomme, de bouche souple mais vive.  Le Crémant de Bordeaux blanc, même cépage, aux bulles légères, de bouche vive où l’on retrouve l’amande fraîche et la pomme, est de mousse fringante, comme le Crémant rosé, qui sent la fraise.

Thérèse Ponz Szymanski
3, Le Barrail
33390 Saint-Paul-de-Blaye
Téléphone :05 57 42 52 24
Email : info@chateauberthenon.com
Site personnel : www.chateauberthenon.com

Château FONTESTEAU


Le Château, bâti et fortifié au XIIIe avec les moellons arrachés aux terres qui l'entourent, a été entièrement rénové en 1997 et s'érige au sein d'un bel environnement naturel de 100 ha, dont 32 de vignes élevées dans les principes de lutte raisonnée qui minimisent l'emploi de produits de synthèse en intégrant les défenses naturelles de la vigne (60% Cabernet-Sauvignon, 29% Merlot noir, 10% Cabernet franc, 1% de Petit-Verdot). Terroir sablo-graveleux sur dalle calcaire. Vinification traditionnelle dans une cuverie moderne en Inox équipée d’une régulation thermique, cuvaison de 3 à 4 semaines, élevage de 12 mois dans quelque 700 barriques de chêne des meilleures origines françaises. Renouvellement de 25% de barriques neuves par an... Dominique Fouin apporte une attention particulière à l'état de ses ceps en remplaçant ceux qui méritent de l'être afin de maintenir toujours un niveau optimal, et propose 3 vins : Fontesteau, Messire de Fontesteau et Variation de Fontesteau. Dominique Fouin nous dit, qu’en 2017, le Château Fontesteau a été marqué par le gel à 60%, d'où peu de volume, mais une qualité certaine. Le millésime 2017 comporte de nombreux atouts : il est de belle couleur, suave, fruité, tendre mais structuré, moins tannique que le 2016, et tout en élégance. Julien Jonquet, Directeur technique, nous précise que les ventes pour 2018 se portent pour Château Fontesteau sur les 2015, 2014, 2013, 2012, 2011 et 2008. Pour la cuvée Variation (plus tannique), ce sont les 2014, 2012, 2008 et 2007. Pour les Pauillac, le millésime 2014. Le 2016 est parfait, une belle coloration, une acidité assez haute qui n'empêche pas un certain équilibre, des tanins très soyeux, la qualité est bien présente, mais quantité minimale. Le millésime 2016 est bien supérieur au 2015. Il n'y aura pas de cuvée Variation sur le 2016 car la qualité de la récolte est trop homogène. En projet, la construction d'une station d'épuration de traitement. En effet, voilà un remarquable Haut-Médoc Cru Bourgeois 2016, 61% Cabernet-Sauvignon, 36% Merlot et 3% Cabernet franc, au nez à la fois complexe et intense dominé par les petits fruits noirs, aux tanins bien présents et savoureux, un vin tout en charpente, d’une finale persistante, de garde, naturellement. Le 2015, d’une belle couleur aux reflets violets, avec des nuances de groseille, de poivre et de cassis, un très joli vin, est charmeur et puissant à la fois, tout en bouche, de garde. Le 2014 est très savoureux en bouche, structuré, bien marqué par son terroir, gras et persistant, intense en arômes comme en structure, avec ces nuances de cassis, de sous-bois et de réglisse. Joli 2013, de robe grenat, aux notes discrètes de sous-bois et de prune, qui mêle charpente et souplesse, bien typé, aux nuances de fraise des bois et d’épices au palais, de bouche à la fois puissante et velouté. Le 2012, de très belle robe d’un grenat profond, aux arômes de fruits rouges avec des notes fumées subtiles, est un vin chaleureux et riche, avec de la matière. Excellent 2011, qui développe des notes subtiles et intenses de petits fruits noirs cuits et de réglisse, un vin tout en bouche, à la robe foncée, légèrement épicé en finale, avec des tanins mûrs et une charpente ample. Quant au 2008, parfait actuellement, ample, persistant au nez comme en bouche, gras, aux tanins mûrs et savoureux, avec des nuances de groseille et de fumé, c’est un vin très représentatif de ce grand millésime classique bordelais Goûtez le second vin, le Haut-Médoc Variation de Fontesteau, équilibré, au nez expressif de cassis et de griotte, charnu, de bouche soyeuse, avec cette finale poivrée séduisante. Profitez également des sept chambres du gîte.

Dominique Fouin

33250 Saint-Sauveur
Téléphone :05 56 59 52 76
Email : info@fontesteau.com
Site personnel : www.fontesteau.com

CHATEAU LA MOULINE


Jusqu’en février 1920, le Vicomte de Courcelles vivait avec sa famille sur le Domaine de La Mouline. C’est ensuite Ismaël LASSERRE qui devint l’heureux propriétaire de ce domaine d’une superficie de 4 hectares 70 ares et 37 centiares. Il l’exploitera jusqu’à son décès. Son fils André, assurera la succession et reprendra l’exploitation dans les années 40. Puis, sa fille Madeleine LASSERRE, épouse de Jean COUBRIS en héritera dans les années 60, et ensemble, ils en assumeront la responsabilité jusqu’au 19 mars 1981. Et c’est avec passion que leur enfant Jean-Louis COUBRIS accompagné de ses fils Jean-Christophe et Cédric, assure la vinification pour perpétuer la tradition familiale. Ils travaillent ensemble au développement de la propriété pendant les décennies 80 et 90. A ce jour, Cédric COUBRIS, continue l’exploitation de 22 hectares de vignes sur les 25 hectares de superficie de la propriété, avec ses deux filles Lucie et Julie. "2015 et 2016 sont deux millésimes exceptionnels qui rejoignent pour notre plus grand plaisir les 2009 et 2010", nous explique Cédric Coubris. "Après 2013 et 2014, très faible en volume mais avec une jolie qualité, nous avons la qualité et la quantité. Nous nous sommes même octroyés le luxe de vendanger les 4 cépages de la propriété en 4 temps. Les Merlots puis une première interruption avant de reprendre sur les Cabernets Sauvignon, idem pour les Cabernets francs et en fin les Petits Verdots." En attendant, vous pourrez découvrir ce Moulis-en-Médoc Cru Bourgeois 2012, élevé en barriques pendant 18 mois environ, médaille d’Argent Paris 2014, aux notes persistantes de sous-bois et de mûre, un vin qui allie structure et souplesse, aux tanins denses, qui se goûte remarquablement, parfait sur un lièvre ou de l’agneau.

Cédric Coubris
Chemin du Puy de Minjeon
33480 Moulis
Téléphone :05 56 17 13 17
Email : cedric.coubris@chateaulamouline.com
Site : chateaulamouline
Site personnel : www.chateaulamouline.com


> Nos dégustations de la semaine

Château BELLES-GRAVES


Situé sur une croupe graveleuse orientée plein sud, le vignoble familial couvre 17 ha, Merlot pour 88% et 12% de Cabernet franc. ?La qualité du raisin au moment des vendanges, précise Xavier Piton, dépend du travail raisonné de l?homme à la vigne, mais est aussi régie par la climatologie, car c?est encore la nature qui reste maîtresse du jeu. Deux à trois semaines avant la maturation des raisins, des contrôles de maturité sont réalisés à la vigne, deux fois par semaine. Ils consistent à prélever des baies de raisins dans chaque parcelle afin de suivre l?évolution du poids de 100 baies, et de leur teneur en sucre et en acide. L'ensemble vieillit en fûts de chêne français. La dégustation, tout au long de l'élevage est notre fil conducteur. C'est en fonction de notre palais que nous intervenons sur le vin. Comme au cours de la vinification, rien n'est systématique.?
Son Lalande-de-Pomerol 2015, dense et corsé, aux notes fruitées, épicées, avec une belle concentration, mais tout en rondeur, est très représentatif de ce grand millésime, un vin charnu et parfumé au palais, de belle garde. Le 2014, tout en complexité, harmonieux, de couleur soutenue et intense, un vin bien typé, au nez de pruneau et de poivre. Le 2013 associe structure et charme, souplesse et richesse, aux notes de fruits mûrs avec des nuances de sous-bois en bouche, ample et séveux. Le 2012, de couleur rubis soutenu, corsé au nez comme en bouche, équilibré, est très parfumé, aux tanins fermes, d?une belle persistance. Le 2011, aux notes de fruits rouges mûrs (cassis) et d'épices douces (cannelle), est bien charnu, d'une jolie intensité, aux tanins savoureux et puissants à la fois, que l?on peut déboucher avec un navarin d'agneau ou un foie de veau. Superbe Lalande-de-Pomerol cuvée X 2015, en édition très limitée (1800 bouteilles), dont l?étiquette est particulièrement réussie, un vin élevé en barriques neuves, qui mêle puissance et souplesse des tanins, concentration et subtilité aromatique, avec ce côté charnu présent, alliant charpente et velouté en bouche. Chambres d?hôtes.

Xavier Piton
1, allées de Belles-Graves
33500 Néac
Tél. : 05 57 51 09 61
Email : x.piton@belles-graves.com
www.belles-graves.com


Château FRANC LARTIGUE


La Scea des Vignobles Marcel Petit, fut créée en 1986 par Marcel Petit avec l?acquisition du Château Pillebois en Castillon Côtes de Bordeaux. Dès 1988, la société s?est enrichie avec les Châteaux Franc Lartigue et Grande Rouchonne (Saint-Émilion), puis, en 1997, la gestion des vignobles est confiée à Élisabeth et Jean-Pierre Toxé, respectivement fille et gendre de Marcel Petit. Le terroir est constitué de sable et de graves, les sols sont travaillés un rang sur deux, les autres rangs étant engazonnés. Domaine en démarche qualitative tout en respectant l?environnement (certification HVE 3 - ISO 1401).
?Pour le Château Franc-Lartigue, le gel a été dévastateur, nous rappelle Jean-Pierre Toxé, de ce fait, un volume moindre mais une qualité correcte. Le millésime 2017 est de belle couleur, il possède une acidité un peu élevée, c'est un vin assez fin, je le rapprocherais des millésimes 2014 ou 1996. Il commercialise cette année les 2014 et 2015 puis les Côtes de Castillon et Saint-Emilion 2016. Encore et toujours, tous nos soins sont apportés au rajeunissement du vignoble.?
Vous allez apprécier ce Saint-Émilion GC 2015, issu de vignes de 42 ans, assemblage de 70% de Merlot et parts égales de Cabernets Franc et Sauvignon, vieilli 12 mois en barriques dont 1/3 de fûts neufs, aux senteurs d?humus et de cassis mûr, un vin de bouche ample et fondue, gras et persistant, riche en arômes (cerise noire, cuir, sous-bois) comme en structure. Le 2014 a une robe rouge cerise limpide, développe un nez de griotte mais aussi des arômes de cassis et de pivoine et une bouche fraîche aux tanins fondus. Très joli 2013, parfumé et fin, tout en bouche, à dominante de rondeur, tout en nuances aromatiques (cerise noire, cannelle), tout en séduction. Excellent 2012, alliant puissance et distinction, charnu, où dominent la prune et l?humus, avec des nuances de fruits rouges cuits, de bouche riche. Très agréable également le Castillon Côtes de Bordeaux Vieilles vignes Château Pillebois 2015, d?une belle couleur, corsé, charpenté, avec une dominante de fruits rouges et une pointe de fumé.

Elisabeth et Jean-Pierre Toxé - Vignoble Marcel Petit
6, chemin de Pillebois
33550 Saint-Magne-de-Castillon
Tél. : 05 57 40 33 03
Email : contact@vignobles-petit.com
www.vignobles-petit.com


Château DOISY-VÉDRINES


Un vignoble de 27 ha d'un seul tenant, situé dans le Haut-Barsac appartenant à la même famille depuis 1842.
Beau coup de cœur pour ce grand Sauternes 2009, marqué par des senteurs de fruits mûrs, puis des notes florales, avec cette finale en bouche dominée par les agrumes confits et le grillé, un vin ample et velouté, de belle couleur, vraiment remarquable, très typé.

Olivier Castéja

33720 Barsac
Tél. : 05 56 27 15 13
Email : doisy-vedrines@orange.fr



> Les précédentes éditions

Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017

 



Château LESTAGE-DARQUIER


VIEUX CHATEAU des ROCHERS


Château BRONDELLE


Château GRAND-MAISON


Domaine de CHEVALIER


Château LUCHEY-HALDE


Château CHENE-VIEUX


Château La CROIX MEUNIER


Clos du PÈLERIN


Château HAUT-BERGERON


Château GRAND-PUY-LACOSTE


Château CERTAN de MAY de CERTAN


Vignobles GONFRIER


Château La ROSE-POURRET


Château ORISSE du CASSE


Château PASCAUD


Château du MOULIN VIEUX


Château BELLEGRAVE


Château TRONQUOY-LALANDE


Château LAYAUGA-DUBOSCQ


Château LANIOTE


Château DEVISE d'ARDILLEY


Vignobles PELLE


Château BOSSUET


Château LAGARDE


Château RAYMOND-LAFON


Château LAVISON


Clos TRIMOULET


Château de La GRENIERE


Château TOULOUZE


Château JOUVENTE


Château PENIN


Château LAJARRE


Domaine CHALET de GERMIGNAN


Domaine de VIAUD



DOMAINE DE LA CASA BLANCA


DOMAINE VINCENT BACHELET


CHATEAU FABAS


CHATEAU HOURBANON


H. DARTIGALONGUE ET FILS


DOMAINE TROTEREAU


CHATEAU BECHEREAU


CHAMPAGNE LIONEL CARREAU


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


DOMAINE ALAIN VIGNOT


CHATEAU PONT LES MOINES


CHÂTEAU FILLON


DOMAINE CRET DES GARANCHES


SCEA CHATEAU DAVID



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales